Huiles essentielles et coronavirus : un potentiel danger


Mai 10



Après plusieurs semaines à vivre sous la menace du coronavirus, nous sommes tous au courant des mesures de protection : gestes barrières, confinement et masques. Certains adeptes des produits naturels pourraient se tourner vers les huiles essentielles pour prévenir voire soigner le covid-19, d’autant plus que celles-ci, bien que naturelles, peuvent avoir une action très puissante. Alors peut-on les utiliser en sécurité ? Certaines huiles ne sont-elles pas contre-indiquées ? Je fais le point avec vous.

Les huiles essentielles anti-virales ne soignent pas le covid-19

Certaines huiles, comme l’huile d’arbre à thé (tea tree) ou d’eucalyptus, sont appelées « anti-virales » c’est-à-dire qu’elles ont une action directe sur certains virus. Mais cette efficacité n’est pas universelle : alors que certaines huiles essentielles vont avoir un effet sur la grippe, elles seront inefficaces sur d’autres virus, et inversement. Il n’y a actuellement aucune certitude que les huiles considérés comme « anti-virales » aient un effet sur le coronavirus, elles ne représentent donc pas un moyen de se soigner.

Le danger des huiles essentielles anti-inflammatoires

Vous en avez sûrement entendu parler : l’utilisation d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) en cas de fièvre est fortement déconseillée en cette période. En effet, ces médicaments combattent la fièvre, nécessaire à notre corps pour se battre contre le virus, et inhibent donc notre système de protection naturel.